SCPI : Comment les choisir en fonction de votre horizon d’investissement ?

Khaled D

Publié le

Partagez cet article avec vos proches !

Investir dans une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) peut être un choix judicieux pour diversifier son patrimoine et bénéficier de revenus complémentaires. Néanmoins, il est essentiel de bien sélectionner la SCPI en prenant en compte plusieurs critères tels que le rendement, la durée d’investissement, le cycle immobilier, la typologie d’actifs et la capitalisation. Dans cet article, nous vous proposons un guide détaillé pour bien choisir votre SCPI selon la durée d’investissement souhaitée.

Comprendre les différentes catégories de SCPI

Pour bien choisir sa SCPI, il faut avant tout comprendre les différentes catégories existantes. On distingue principalement :

  • Les SCPI de rendement : elles ont pour objectif principal de générer des revenus réguliers grâce aux loyers perçus sur les biens immobiliers détenus par la SCPI.
  • Les SCPI fiscales : elles permettent aux investisseurs de bénéficier d’avantages fiscaux liés à l’investissement dans l’immobilier neuf ou ancien rénové, généralement destiné à la location résidentielle.
  • Les SCPI de valorisation : leur but est d’investir dans des actifs immobiliers à fort potentiel de revalorisation, dans le but de réaliser des plus-values à terme.

Pour choisir une SCPI, il est essentiel de déterminer ses objectifs et son horizon d’investissement. En fonction de ces éléments, certaines catégories de SCPI pourront se révéler plus adaptées que d’autres.

Sur le même thème :  SCPI : Comment déterminer la durée idéale de son investissement selon votre profil ?

Evaluez les performances historiques et la solidité des SCPI

Avant d’opter pour telle ou telle SCPI, prenez le temps d’étudier leurs caractéristiques. Il est judicieux de considérer les points suivants :

    • Le rendement : comparez les taux de distribution sur valeur de marché (TDVM) des SCPI qui vous intéressent. Le TDVM permet d’évaluer la performance annuelle de la SCPI en rapport avec le prix de sa part.
    • La capitalisation : privilégiez les SCPI ayant une capitalisation importante, gage de leur pérennité et de leur capacité à investir dans des actifs de qualité.
    • La typologie d’actifs : analysez la composition du portefeuille immobilier de chaque SCPI. Certaines sont spécialisées sur un secteur spécifique (bureaux, commerces…), tandis que d’autres diversifient leurs investissements sur plusieurs types d’actifs.
    • Le cycle immobilier : renseignez-vous sur l’état du marché immobilier dans les zones géographiques où investit la SCPI. Optez pour celles dont les actifs sont situés dans des régions présentant un potentiel de croissance favorable.

Déterminer son horizon d’investissement

Le choix de la SCPI doit également être guidé par la durée d’investissement envisagée. En effet, toutes les SCPI ne conviennent pas forcément à tous les profils et objectifs d’investisseurs. On distingue généralement trois types d’horizons :

    • Court terme : investir dans une SCPI sur une courte durée (moins de 5 ans) peut s’avérer risqué en raison des frais d’entrée souvent élevés et de la volatilité du marché immobilier. Il est préférable d’envisager des solutions plus liquides comme l’assurance-vie.
    • Moyen terme : pour un investissement compris entre 5 et 10 ans, les SCPI de rendement peuvent offrir des revenus réguliers pour compléter ses revenus ou constituer un capital à moyen terme.
    • Long terme : au-delà de 10 ans, l’investisseur a le temps de participer pleinement aux cycles immobiliers et de bénéficier de la diversification permise par les SCPI. Le long terme est donc particulièrement adapté aux SCPI de valorisation.
Sur le même thème :  Optimisez votre héritage : Comment les SCPI changent la donne pour les seniors ?

Choisir une SCPI adaptée à son profil d’investisseur et à sa situation fiscale

Enfin, il est important de tenir compte de votre profil d’investisseur et de vos contraintes fiscales pour choisir une SCPI correspondant à vos besoins.

Si vous avez une aversion au risque et que vous recherchez plutôt des revenus réguliers, privilégiez les SCPI de rendement. Au contraire, si vous êtes prêt à prendre plus de risques pour obtenir un potentiel de plus-values important, tournez-vous vers les SCPI de valorisation.

Concernant la fiscalité, les revenus perçus des SCPI sont soumis à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des revenus fonciers. Toutefois, certaines SCPI fiscales permettent d’obtenir des réductions d’impôts grâce aux dispositifs Pinel, Malraux ou Déficit Foncier. Renseignez-vous sur ces avantages et analysez leur pertinence en fonction de votre situation fiscale personnelle.

En conclusion, choisir une SCPI en fonction de la durée d’investissement nécessite de prendre en compte plusieurs critères essentiels : la catégorie de SCPI, les performances historiques, l’état du marché immobilier, l’horizon d’investissement, le profil d’investisseur et la fiscalité. En étudiant attentivement ces éléments, vous serez en mesure de faire un choix éclairé et adapté à vos objectifs patrimoniaux.

Khaled D

Partagez cet article avec vos proches !