SCPI : Investir en période de hausse des taux d’intérêt, bonne ou mauvaise idée?

Khaled D

Publié le

Rejoignez-nous sur les réseaux :)

Face à la perspective d’une période inflationniste et de hausse des taux d’intérêts, de nombreux investisseurs s’interrogent sur l’opportunité d’investir dans les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI). Dans cet article, nous examinerons le comportement des SCPI lors de ces périodes et les éléments à considérer pour prendre une décision d’investissement.

Impact d’une hausse des taux d’intérêt sur les SCPI

Plusieurs éléments peuvent influencer la performance des SCPI lors d’une hausse des taux d’intérêt. Voici les principaux facteurs à identifier :

  • Le financement des acquisitions immobilières : Lorsque les taux d’intérêt augmentent, le coût du crédit immobilier augmente également, ce qui peut freiner les nouvelles acquisitions de biens immobiliers par les SCPI et ainsi limiter leur croissance.
  • La valorisation des actifs : Un environnement de taux d’intérêt plus élevés peut impacter négativement la valeur des immeubles détenus par la SCPI, car les investisseurs exigent généralement un rendement plus élevé pour compenser le risque associé à l’inflation.
  • Les loyers perçus : Une hausse des taux d’intérêt peut entraîner une augmentation des coûts de financement pour les locataires, qui pourraient être répercutés sur les loyers. D’une part, cela peut améliorer la rentabilité locative des SCPI, mais d’autre part, cela pourrait conduire à une hausse des impayés si les locataires rencontrent des difficultés financières.
  • La liquidité : Des taux d’intérêt plus élevés peuvent inciter les épargnants à privilégier d’autres placements jugés moins risqués que les SCPI, ce qui pourrait diminuer la demande et affecter la liquidité du marché secondaire des parts de SCPI.
Sur le même thème :  Développer son patrimoine avec les SCPI : Un investissement immobilier rentable

SCPI et inflation : des orientations différentes en fonction des secteurs d’activité

Il convient de souligner que l’impact de l’inflation et de la hausse des taux d’intérêts sur les SCPI dépend également du secteur d’activité dans lequel elles investissent. Examinons quelques exemples :

SCPI de bureaux

En cas de période inflationniste, les entreprises cherchent généralement à accroître leur productivité, ce qui pourrait soutenir la demande en bureaux modernes et bien situés. De plus, si l’économie reste dynamique malgré l’inflation, les entreprises seront en mesure de supporter des hausses de loyer. Ainsi, les SCPI de bureaux seraient potentiellement moins impactées par la hausse des taux d’intérêt.

SCPI de commerces

Concernant les SCPI de commerces, tout dépendra du type d’actifs et du positionnement des enseignes dans lesquelles elles investissent. Certaines pourraient bénéficier de l’inflation et du dynamisme économique si elles ciblent des entreprises capables de répercuter les coûts supplémentaires sur leurs clients. Toutefois, la hausse des taux d’intérêt pourrait aussi impacter négativement les consommateurs endettés, ce qui pourrait réduire leur demande en biens de consommation et donc affecter les commerces.

SCPI résidentielles

Enfin, pour les SCPI résidentielles, une hausse des taux d’intérêt peut avoir des effets ambivalents. D’une part, cela renchérit le coût du crédit immobilier pour les particuliers, rendant ainsi la location plus attrayante. D’autre part, une forte inflation pourrait pousser les locataires à renoncer à des dépenses non essentielles (incluant les loyers élevés) et favoriser la recherche de logements moins onéreux. Ainsi, les SCPI résidentielles devront être attentives au positionnement de leurs biens immobiliers pour tirer leur épingle du jeu.

Sur le même thème :  Investir en SCPI, OPCI ou SCI : découvrez les différences ?

Comment adapter sa stratégie d’investissement en SCPI en période de hausse des taux d’intérêt ?

Voici quelques recommandations pour orienter ses choix d’investissement dans les SCPI :

  • Diversifier son portefeuille : En investissant dans différentes SCPI, notamment celles spécialisées dans différents secteurs d’activité, vous pourrez limiter les conséquences d’une hausse des taux d’intérêt sur votre patrimoine.
  • Favoriser les SCPI à capital variable : Les SCPI à capital variable sont généralement plus résilientes face aux variations du marché immobilier, car elles bénéficient de flux plus réguliers de souscripteurs et peuvent ajuster le prix de leurs parts en fonction des évolutions du marché.
  • Analyser la qualité du patrimoine : Privilégiez les SCPI qui gèrent un patrimoine de qualité (bien situé, modernisé, bien entretenu) afin d’éviter une dépréciation rapide de vos biens suite à la hausse des taux d’intérêt.
  • Suivre l’évolution des taux d’intérêt et des indicateurs économiques : En restant informé(e) sur ces éléments, vous serez en mesure d’adapter votre stratégie d’investissement en conséquence et de protéger au mieux votre patrimoine immobilier.

Pour résumer, si la période de hausse des taux d’intérêt peut impacter les performances des SCPI, il est également possible d’adapter sa stratégie d’investissement pour limiter les conséquences négatives. En diversifiant son portefeuille de placements, en choisissant des SCPI de qualité et en surveillant les évolutions du marché, tout investisseur averti pourra continuer à profiter des avantages offerts par les SCPI.

Sur le même thème :  Diversifier son portefeuille ? Découvrez pourquoi les SCPI dominent les discussions
Khaled D

Laisser un commentaire