SCPI en démembrement : Les secrets d’une stratégie fiscale avantageuse

Khaled D

Publié le

SCPI en démembrement

Partagez cet article avec vos proches !

La SCPI est une solution parfaite pour devenir propriété d’un parc immobilier diversifié de manière collective. Pour accéder à ce genre d’investissements, investir dans une SCPI en démembrement est une option économique.

Le mode de fonctionnement d’un démembrement de propriété en SCPI

Le démembrement fait référence à un montage temporaire apportant de nombreux bénéfices aussi bien sur le plan financier que sur le plan fiscal. Il divise la pleine propriété d’un bien en deux droits distincts avec la nue-propriété et l’usufruit.

Dans le cas des SCPI, deux associés peuvent détenir des droits différents sur une même SCPI. En effet, ce sont les parts qui sont démembrées, pas les immeubles.

L’investisseur en nue-propriété détient la pleine propriété de la SCPI à terme. Toutefois, il ne peut pas percevoir les revenus locatifs pendant la durée du démembrement. L’investisseur en usufruit, quant à lui, a le droit de percevoir temporairement les dividendes. À la fin du démembrement, l’usufruit s’éteint automatiquement. Cela met fin à la perception des revenus locatifs. 

Sur le même thème :  Investir après 60 ans : Les meilleures stratégies "simples" d'investissement pour les seniors !

Ce qu’il faut savoir concernant un investissement en nue-propriété et en usufruit

Les SCPI en nue-propriété sont idéales pour les particuliers. Le prix des parts est réduit en fonction de la durée du démembrement, ce qui améliore la rentabilité de l’investissement. Investir en nue-propriété permet d’éviter les risques locatifs, car l’investisseur en nue-propriété ne perçoit pas les dividendes pendant le démembrement.

De plus, il bénéficie d’avantages fiscaux tels que l’exonération de l’impôt foncier et de l’IFI. Cependant, il est plus avisé et recommandé d’éviter de revendre les parts avant de récupérer la pleine propriété.

Pour leur part, les SCPI en usufruit conviennent aux personnes morales comme les sociétés de personnes. En souscrivant en usufruit, elles peuvent percevoir immédiatement les dividendes et amortir les sommes investies pendant toute la durée du démembrement.

Les avantages financiers, notamment la décote sur le prix de la part, rejoignent ceux de la nue-propriété. Cependant, les risques sont présents, notamment en ce qui concerne les dividendes non garantis.

Isolation thermique en paille : alliez performance et économie pour l’isolation de votre logement

Choisir la meilleure stratégie pour investir en démembrement

Ce montage offre une excellente opportunité de diversification de portefeuille. Il permet d’investir à la fois en pleine propriété pour des revenus immédiats et en nue-propriété pour bénéficier des avantages patrimoniaux, fiscaux et financiers.

Sur le même thème :  SCPI : Quel montant investir et comment le déterminer ?

Investir en SCPI jusqu'à 6% de rendement

Cette stratégie est également avantageuse pour la transmission de patrimoine, car les droits de succession sont calculés en fonction de l’âge de l’usufruitier et les abattements concernent la valeur de l’usufruit.

Investir en nue-propriété est aussi une stratégie efficace pour la préparation de la retraite. La récupération de l’usufruit peut être planifiée pour le moment du départ à la retraite. Ce qui permet de percevoir les dividendes comme revenus complémentaires. Pour mettre en place la bonne stratégie, il est essentiel de définir clairement ses objectifs d’investissement et de choisir la SCPI appropriée en fonction de ses rendements.

Khaled D

Partagez cet article avec vos proches !