SCPI : dans quelle SCPI investir ?

0
788

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier sont toujours autant rentables. Ce sont des valeurs sûres, surtout en temps de crise. Comme c’est un placement sur le long terme, il vous faudra choisir avec soin votre investissement. Entre la SCPI de rendement, la SCPI de plus-value ou encore la SCPI fiscale, on a tendance à s’y perdre. Pourtant, il faut savoir que vous devez faire les meilleurs placements pour obtenir de bons rendements.

Investir SCPI

Qu’est-ce que les SCPI

Les SCPI ont été mises en avant grâce à la loi du 31 décembre 1970, modifiée dans les articles L 214-50 à L 214-84 du code monétaire et financier. Les SCPI sont des placements collectifs qui sont gérés par des sociétés spécialisées. Comment ? En comptant sur l’épargne des particuliers pour acquérir, afin de louer, des immeubles des bureaux, des locaux d’activités ou des immeubles d’habitation.

En achetant des parts de ces sociétés, vous serez propriétaire d’une portion d’un capital immobilier locatif. Le risque sera mutualisé, pour minimiser au maximum les risques. En contrepartie, vous recevrez des revenus réguliers et vous n’aurez pas à accomplir des tâches assez complexes comme le choix des locataires, l’entretien de l’immeuble, la gestion fiscale, la récolte des loyers… Vous devez verser aux sociétés de gestion 10 % de la valeur des loyers perçus.

Les critères à prendre en compte pour choisir sa SCPI ?

Pour savoir si votre placement sera rentable ou non, il y a des indices à bien prendre en considération.

Le rendement annuel de la SCPI

Il faut donc analyser le taux annuel qui permet de mesurer les revenus perçus par les associés après les frais de gestion, en fonction du prix moyen des parts de l’année précédente. Ensuite, il convient de bien examiner le rendement global qui correspond à l’évolution du prix des parts sur la même année pour voir si le marché est toujours dynamique. Enfin, il convient d’analyser le taux de rentabilité interne qui est le rapport entre les rendements annuels des dernières années et la valorisation du prix des parts sur la même année !

Le type d’actifs

Si certains investisseurs prévoient de miser sur des bureaux, des commerces, des hôpitaux, d’autres iront vers les écoles, les entrepôts ou les hôtels. Il sera donc important de choisir une SCPI qui réponde à vos attentes et vos exigences. Il sera même recommandé de s’intéresser à la qualité du patrimoine.

L’emplacement du bien

La situation géographique est importante pour espérer avoir un maximum de rendement. L’investisseur pourra ainsi aller vers des SCPI de rendement françaises, européennes ou interrégionales.

Le gestionnaire

C’est le dernier point et non le moindre, qui va déterminer la réussite de votre placement. Tant que vous miserez sur une société de gestion expérimentée, votre SCPI sera plus solide.

Les différents types de SCPI

Voici les différents types de SCPI qui existent :

  • de rendement ;
  • fiscales ;
  • de plus-value.

Les SCPI de rendement

Ce type de placement a pour mission de remettre un loyer au souscripteur. Il est très prisé des investisseurs recherchant un complément de revenu stable, et désirant bénéficier d’une revalorisation progressive de son capital, sachant que la valeur des parts est revue périodiquement. Il faut savoir que les SCPI de rendement peuvent être tournés vers des actifs spécialises comme les entrepôts, les établissements de santé, le secteur du tourisme, les magasins ou les bureaux. L’approche peut aussi se faire par zone géographique ou par classe d’actifs. En ce qui concerne l’acquisition, elle peut se faire en démembrement, en pleine propriété, à crédit ou au comptant !

Aidez-vous du comparateur-SCPI pour y voir plus clair !

Les SCPI fiscales

Le principal avantage des SCPI fiscales c’est qu’elles donnent droit à une réduction d’impôt en fonction du type de SCPI souscrit. Cette réduction s’imputera donc directement sur l’impôt sur le revenu ou les revenus fonciers. Contrairement aux SCPI de rendement, la dissolution est prévue dans les statuts et après aval des membres de l’assemblée générale extraordinaire.

Le plus ? La majorité des dispositifs de défiscalisation comme la loi Pinel, la loi Malraux… qui sont éligibles au placement SCPI.

Les SCPI de plus-value

Elles sont beaucoup moins répandues que les SCPI fiscales ou à rendement. Elles ont pour mission d’acquérir des immeubles pour les revendre afin de bénéficier, sur le long terme d’une plus-value. On peut aussi parler de SCPI de capitalisation ou de SCPI de valorisation. Les retraités sont très tentés par cette option.

Les deux formes de capital à prendre en compte

Il existe deux types de capital à prendre en compte :

Les SCPI à capital fixe

Les parts des SCPI sont émises dès leur création. L’achat ou la revente se fait donc en évaluant l’offre et la demande. L’acquisition de part ne sera donc possible que lors de la constitution du capital ou lors de son augmentation périodique.

Les SCPI à capital variable

Il vous sera possible de toujours acheter des parts sur le marché primaire afin d’effectuer une revente sur le marché secondaire. L’acquisition des parts se fera à tout moment jusqu’à ce que le capital social fixé dans les statuts soit atteint.

Sachez que comme dans tout investissement, celui en SCPI peut aussi comporter certains risques. En effet, les rendements ainsi que le capital ne sont pas sûrs à l’avance. Aussi, il peut y avoir un risque important sur la liquidité des parts. Supposons que le marché ne sera pas au beau fixe et que l’épargnant souhaite revendre ses parts. Pour ce faire, il devra attendre un certain temps avant qu’un acheteur ne débarque. Il est important de préciser que la SCPI ne doit pas constituer plus de 10 à 15 % du patrimoine. La meilleure solution pour plus de sécurité, serait d’investir des petits montants, et ce, régulièrement.

Contrairement aux taux des placements traditionnels, les SCPI sont considérées comme un produit d’épargne très avantageux avec un rendement qui avoisine les 4 à 6 %, dépendamment du bien. Elles proposent de multiples avantages comme la mutualisation d’un parc immobilier ! Si vous voulez vous lancer, assurez-vous d’être accompagné par des professionnels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here