Décryptage du DCA : La technique qui transforme les (petits) investissements en (grandes) richesses

Khaled D

Publié le

Dollar cost average

Partagez cet article avec vos proches !

Vous souhaitez investir régulièrement sur les marchés financiers, mais vous hésitez entre différentes approches ? Vous aimeriez bien prendre des positions pertinentes sans trop vous exposer aux fluctuations des cours boursiers ? Alors, le dollar-cost averaging, autrement dit la méthode de la moyenne des coûts dans un portefeuille d’actions pourrait bien s’avérer être la solution pour vous. Elle permet d’éviter certaines erreurs classiques en mettant à profit la logique du coût moyen pondéré pour gérer votre épargne.

Qu’est-ce que le dollar cost average ?

Le dollar cost average est une stratégie d’investissement visant à répartir vos placements dans le temps pour éviter de subir les aléas et les variations constantes du marché. Concrètement, cette approche consiste à investir une somme fixe de manière régulière sur une valeur ou un fonds, indépendamment des cours actuels.

Ainsi, plutôt que de tenter de déterminer le meilleur moment pour acheter ou vendre des actions ou autres instruments financiers, l’investisseur se contente de programmer des versements réguliers et espacer le long du temps en misant la même somme à chaque opération, ce qui lui permet de profiter d’un prix moyen d’achat pondéré sur ses investissements.

Pourquoi adopter cette stratégie ?

Cette méthode est surtout prisée par les investisseurs qui souhaitent se constituer un portefeuille de valeurs diversifiées et équilibrées sans s’exposer à des risques inutiles. Elle présente en effet plusieurs avantages :

  • La simplicité : pas besoin de suivre constamment l’évolution des cours pour réaliser ses opérations, la stratégie du dollar-cost averaging est quasi-automatique.
  • Le pilotage simplifié : Le système fonctionne d’autant mieux si on trace une ligne droite entre le montant investi et les performances obtenues sur un horizon long terme.
  • La réduction des risques : En étalant ses achats sur une longue période, l’investisseur évite de placer tous ses œufs dans le même panier ou de subir trop fortement les fluctuations soudaines des marchés financiers.
  • L’accès à une méthode éprouvée : Depuis des années, la technique du dollar-cost averaging est plébiscitée par de nombreux professionnels et particuliers qui ont fait fortune grâce à cette approche de l’investissement.
Sur le même thème :  Diversifier son portefeuille ? Découvrez pourquoi les SCPI dominent les discussions

Exemple concret de mise en place du dollar cost average

Prenons l’exemple d’un investisseur qui souhaite se constituer un portefeuille composé d’actions issues du secteur technologique. Il décide alors d’allouer 200 € chaque mois pour acheter des titres de différentes entreprises du secteur. Cependant, il ne cherche pas à déterminer quels seront les meilleurs moments pour réaliser ses achats, préférant s’en tenir à une programmation régulière.

Voici comment se dérouleraient ses opérations mensuelles :

  1. Mois 1 : Avec un cours à 20 €, l’investisseur peut acheter 10 actions.
  2. Mois 2 : Le cours est désormais à 25 €. L’investisseur achète cette fois-ci seulement 8 actions.
  3. Mois 3 : Le cours retombe à 16 €. Nos épargnants acquièrent ainsi 12,5 actions supplémentaires

Au terme de ces 3 mois, notre investisseur possède donc 30,5 actions pour un montant total de 600 €. Son prix d’achat moyen pondéré sera donc de 19,67 € par action (600 / 30,5).

Impact sur la performance du portefeuille

En optant pour le dollar cost average, l’investisseur décide volontairement de ne pas chercher à timoner les mouvements boursiers. Il n’a pas eu besoin de se préoccuper du meilleur moment pour acheter ou vendre des titres, ce qui lui a permis de minimiser son stress et de se concentrer sur sa stratégie globale d’investissement.

Sur le même thème :  Investissement immobilier : Ne faites plus ces erreurs très répondues

Cependant, il faut noter que cette méthode n’est pas exempte de risques et qu’elle ne garantit pas en soi un gain absolu. En effet, même si l’on suit scrupuleusement cette approche, on n’est jamais totalement à l’abri des fluctuations boursières et des krachs financiers. Néanmoins, en diminuant directement le facteur de volatilité inhérent à la plupart des placements financiers, elle permet d’améliorer significativement les chances de réussite en investissement.

DCA bourse

Les 10 habitudes financières qui vous rendront pauvre si vous n’y renoncez pas !

Conseils pour mettre en place un dollar cost average efficace

Pour exploiter pleinement cette stratégie, voici quelques conseils pratiques :

  • Définissez une somme fixe à investir régulièrement : Ainsi, vous serez sûr(e) de respecter votre plan d’investissement et profiterez de la répartition équilibrée des risques dans le temps.
  • Ne laissez pas vos émotions guider vos décisions : L’un des pièges du trading classique est la tentation de vouloir entrer/sortir rapidement sur un marché selon les humeurs des opérateurs. En suivant cette méthode, vous éviterez ce problème.
  • Misez sur des valeurs diversifiées et complémentaires : Pour garantir au mieux l’équilibre de votre portefeuille, pensez à varier vos positions entre différentes classes d’actifs et secteurs économiques.
  • Adoptez un horizon long terme : La clé du succès avec le dollar cost average repose principalement sur l’optimisation des performances sur une période étendue. Aussi, faites preuve de patience et ne tombez pas dans la précipitation.
Sur le même thème :  SCI : Attention ! Voici les erreurs "courantes" à éviter qui pourraient vous coûter cher !

En somme, la mise en œuvre d’une stratégie de dollar cost average constitue une alternative intéressante pour les investisseurs qui souhaitent générer des revenus réguliers et construire un portefeuille solide, sans pour autant passer leur temps à scruter chaque variation des marchés financiers.

Khaled D

Partagez cet article avec vos proches !

Laisser un commentaire