Grèves des transports : quelles options pour se déplacer ?

0
332

Il existe des situations dans lesquelles pour se déplacer on est obligé de recourir à des méthodes souvent inattendues. En effet, lors d’une grève, aller d’un point à un autre peut s’avérer être un véritable parcours du combattant. Lorsque les principales voies de communication telles que les métros, les bus et les RER sont bloquées, comment se rendre rapidement au travail ? Cet article vous révèle toutes les options disponibles.

Le covoiturage, une alternative de plus en plus prisée

C’est l’une des modes déplacement les plus en vogue actuellement. Que ce soit pour des longs ou des courts trajets, le covoiturage a pris une envergure exceptionnelle, et ceci, tant dans les métropoles que dans les sous-régions. C’est donc une alternative sûre en cas de problème de grève et d’indisponibilité des métros et autres moyens communs de transport.

De plus, avec les multiples applications de covoiturage qui peuplent internet, vous pourrez facilement trouver une voiture en temps de grève et ainsi éviter de vous retrouver coincé(e) à la maison.

Le vélo, tout simplement

C’est l’un des modes de déplacement les plus rapides et s’avère particulièrement efficace en ville. D’après de nombreuses statistiques, il a été prouvé qu’un cycliste même s’il n’est pas professionnel ou sportif peut facilement parcourir environ 8 kilomètres et ceci, en à peine trente minutes.

Dans le cas où vous ne possédez pas cet excellent moyen de locomotion, sachez qu’on peut aujourd’hui facilement trouver des vélos à la location à des prix très raisonnables. En France par exemple, il existe de multiples enseignes qui permettent la location de vélos classiques ou à assistance électrique.

Avec le déplacement en vélo, vous pourrez vous rendre en moins d’une heure sur votre lieu de rendez-vous et ceci, sans aucun problème d’embouteillage.

La trottinette, pourquoi pas ?

Classique ou électrique, la trottinette est également une excellente option en cas de grève. Il vous faudra bien entendu évaluer votre parcours mais en règle générale, si vous devez parcourir d’assez longues distances (plus de 5 km), nous vous recommandons d’opter pour un modèle électrique. Vous fatiguerez moins vite et le trajet sera nettement plus confortable. Vous trouverez de nombreux comparatifs de modèles sur matrott.com.

Idéale pour éviter les métros et RER qui pourraient être réellement saturés, grâce à un abonnement de courte ou de longue durée ou encore à l’achat d’une trottinette, vous pourrez aisément vous déplacer en ville rapidement et sans rencontrer de difficultés.

Ainsi, que vous soyez à Paris, à Lyon, ou dans d’autres villes affectées par les grèves, vous pourrez circuler sans aucune complication malgré le blocage des voies de locomotion ordinaires.

Le classique scooter

C’est aussi une autre solution pratique pour tout déplacement urgent comme un rendez-vous, ou pour vous rendre au travail. Pour bien choisir le scooter électrique qui vous correspond, nous vous conseillons de bien regarder la vitesse et l’autonomie de la batterie. De plus, nous vous rappelons qu’il est possible de demander de tester les véhicules avant achat : n’hésitez pas à contacter les concessionnaires.

L’autonomie est très bonne pour un deux-roues de ville, l’accélération suffit pour ne pas se sentir en danger aux feux, et sa batterie a le bon goût d’être transportable (contrairement à certains équivalents, comme le Niu M+, où le poids se fait tout de suite beaucoup plus sentir quand vous devez grimper plusieurs étages).

Vous pourrez vous aider des services qu’offrent certaines plateformes comme COUP qui vous permet de louer des scooters électriques vous offre gratuitement les 30 premières minutes d’utilisation aux nouveaux inscrits. De plus grâce à sa flotte de 2200 véhicules, tout le monde y trouvera d’une façon ou d’une autre son compte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here