Twitch, un nouvel enjeu culturel

twitch

Twitch a relevé le défi de maintenir une vie culturelle malgré le contexte sanitaire et les contraintes physiques qu’imposait le confinement.La plateforme proposait à ces viewers des concerts en live et gratuits depuis chez soi.Un nouveau concept qui prend de plus en plus d’ampleur dans nos vies. Désormais, il est possible de devenir acteur, musicien, chorégraphe depuis chez soi grâce à internet ! 

L’évolution socio-culturelle de Twitch

Cette distance physique aura paradoxalement permis une proximité entre streamers et viewers en cette période socialement
difficile.Cependant on retrouve très peu de musiciens reconnus, mais plutôt des amateurs qui depuis leurs chambres propose des concerts de pianos ou de rock/métal voir de musique électro ; ce sont les styles qui prédominent sur la plateforme.Twitch peut aussi être utilisé dans un dessein de résistance artistique. La plateforme offre une grande opportunité aux artistes de continuer à partager leur art. Néanmoins, elle est quelque peu délaissée de la scène mainstream et laisse sa place aux amateurs.Ce qui permet à la culture se réinventer avec l’apparition de plus en plus de musiciens. Par exemple, le streamer The 8bitdrummer est devenu très populaire pendant cette période-là et totalise aujourd’hui plus de 341 000 viewers et s’inscrit sur la plateforme comme le leader de la batterie amateur.

Artiste des temps modernes

Par ailleurs, cette innovation questionne le rapport à la scène et au monde artistique en les réinventant. La contrainte du confinement a permis à la culture d’élargir son public en devenant plus accessible.Ce phénomène nous rappelle l’essor de YouTube dans les années 2010 où beaucoup de vidéastes amateurs se sont fait connaître de la même façon. Néanmoins, il faut prendre en compte que le contexte socioculturel n’était pas le même à l’époque.

On peut donc se poser les questions suivantes : est-ce la suite logique de l’évolution numérique ? Ou bien est-ce seulement grâce au confinement que la plateforme a augmenté le nombre de ses viewers ?

Rappelons qu’avant le premier confinement, la plateforme Twitch ciblait principalement des gamers comme Squeezie déjà connu sur YouTube. Le gamer n’a pas attendu l’essor de Twitch pour se lancer, déjà populaire sur YouTube il a saisi l’opportunité de la plateforme et a grandement contribué a l’augmentation des viewers sur Twitch. Désormais, il est possible de retrouver divers contenus sur Twitch, des Lives musiques, mais également des débats politiques.

Les politiques sur Twitch

Depuis janvier 2021, les politiques ont eux aussi fait leur apparition sur la plateforme comme ce fut le cas pour YouTube lors de la dernière campagne présidentielle en France. Les politiques sur Twitch n’est que la suite logique de l’évolution des réseaux sociaux me direz-vous ? Déjà à l’époque lors de la campagne de 2012 François Hollande candidat à la présidentielle, avait compris l’importance de cette communication auprès des jeunes. Son chargé de communication avait alors inventé le concept des « soirées débat pizza » où de jeunes militants du PS commentaient en direct les débats. Ce concept a rencontré énormément de succès sur la plateforme et au passage François Hollande a élargi sa popularité chez les plus jeunes ce qui lui a permis de récolter quelques voix en plus. On pourrait prendre pour exemple Donald Trump aussi qui a fait toute sa campagne présidentielle et étalé tout son mandat sur la plateforme Twitter à coup de Tweet «Buzz».

Aujourd’hui, en France, on peut retrouver Mélenchon et Marlène Schiappa sur Tik-Tok, Emmanuel Macron avec Mcfly et Carlito ou alors Jean Castex sur Twitch dans l’émission de Samuel Etienne. Samuel Etienne est journaliste France télévision qui a lancé sa propre revue de presse sur Twitch durant le confinementDans laquelle il invite souvent des politiques pour débattre de l’actualité avec ses viewers. Le but étant de s’adresser aux plus jeunes en retranscrivant une image chaleureuse de l’invité politique. Les interviews se font en direct du salon de Samuel Etienne ce qui donne une ambiance plus conviviale à l’échange et instaure une certaine proximité dans le débat. On n’a pas l’habitude de voir un politique dans ce genre de situation et Samuel Etienne joue sur cette proximité-là. Il se pose comme intermédiaire entre les politiques et la jeune génération. En reformulant les questions, en réagissant directement aux commentaires de ses viewers. Le direct par l’image renvoie une sensation de proximité chez le viewer, car il y ‘a un feed-back instantané qu’il ne retrouve pas devant sa télé,ce qui peut l’amener à reconsidérer ses opinions politiques !

Politique ou démagogie ?

Évidemment, le contexte sanitaire incite à l’innovation. Les meetings étant contraints la politique doit-elle aussi se réinventer. Cependant, on est en droit de se demander si les politiciens ne profiteraient pas de cette situation pour instituer une forme de démagogie auprès de la jeune génération dont la représentativité est inexistante dans le champ politique français. C’est d’ailleurs la stratégie de Jean Castex qui assume totalement sa position de vouloir faire de la «pédagogie» en utilisant la plateforme. Il confie vouloir renouer le débat avec la jeunesse. En s’adressant aux jeunes depuis la plateforme les politiques ont l’espoir d’élargir leur électorat. De plus, cela participe à la nouvelle image du politique moderne, à laquelle il essaie de s’adapter en allant la chercher directement sur son terrain.

Néanmoins, Samuel Etienne n’est pas le premier à avoir eu l’idée d’inviter des politiques sur Twitch. Déjà en 2019 la chaîne politique Accropolis avait organisé un «débathon» invitant une dizaine de ministres à débattre avec des streamers et youtubers. À quelques mois des présidentielles c’est clairement une stratégie de communication qui n’est pas toujours bien reçue auprès des jeunes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer un commentaire
Merci d'entrer votre nom ici