Airbnb et locations courte durée : Avantages et pièges de ce type d’investissement locatif

Khaled D

Publié le

Rejoignez-nous sur les réseaux :)

Dans un marché immobilier en constante évolution, les opportunités d’investissement se diversifient. Parmi celles-ci, la location courte durée, notamment via Airbnb, représente une alternative intéressante pour générer des revenus conséquents. Cependant, il est essentiel de connaître ses avantages et ses pièges avant de se lancer dans ce type d’investissement.

Les avantages de la location courte durée et d’Airbnb

Pour bien débuter, il convient d’analyser les principaux atouts de la location de courte durée.

Rentabilité potentielle élevée

Le premier avantage concerne la rentabilité : louer un logement via Airbnb permet généralement d’obtenir un rendement locatif plus élevé que par le biais d’une location classique à long terme. Les tarifs pratiqués sont souvent supérieurs et offrent ainsi une marge intéressante pour l’investisseur, qui peut ainsi amortir plus rapidement le coût de son acquisition immobilière. Une étude menée sur cette question a démontré qu’en moyenne, un investisseur gagnait 13 % de plus en optant pour des locations de courte durée via Airbnb.

Taxation favorable

Sous certaines conditions, la location courte durée peut bénéficier d’un régime fiscal avantageux. En effet, en France par exemple, si les revenus locatifs issus de la location meublée de courte durée sont inférieurs à un certain seuil, ils sont considérés comme des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) non professionnels et bénéficient ainsi d’un abattement forfaitaire pour frais.

Flexibilité et liberté

L’autre grand atout de la location courte durée réside dans sa flexibilité. L’investisseur a la possibilité de déterminer lui-même les périodes de disponibilité du logement, selon ses besoins personnels, son planning ou encore pour s’adapter aux fluctuations saisonnières de la demande.

  • Pour ceux qui souhaitent profiter occasionnellement de leur bien immobilier, notamment les propriétaires de résidences secondaires, la location courte durée est idéale.
  • De même, pour les investisseurs qui ne disposent pas forcément d’une grande disponibilité pour gérer la location, opter pour Airbnb permet d’éviter les contraintes liées aux locations classiques, comme la recherche de nouveaux locataires, les visites, les contrats de bail…

Les pièges de la location courte durée et d’Airbnb

Même si les avantages semblent nombreux, il est essentiel de connaître les différentes difficultés pouvant survenir lors d’un investissement en location courte durée.

Régulation et législation

Face à l’essor de la location de courte durée, les autorités locales ont mis en place des régulations pour encadrer cette pratique, qui a parfois un impact négatif sur le marché immobilier.

  • En France, il est obligatoire de déclarer en mairie une location de courte durée et d’obtenir un numéro d’enregistrement à afficher dans les annonces de location.
  • Dans certaines grandes villes, les règlements sont encore plus stricts : nombre maximum de nuitées autorisées par an, obligation de compenser la transformation d’un logement en meublé touristique ou encore exigence d’une résidence principale du loueur… Ces régulations peuvent limiter considérablement la rentabilité du projet.

Gestion de la location et qualité des prestations

La réussite d’un investissement locatif repose en grande partie sur la gestion quotidienne de la location. La disponibilité des propriétaires ou des gestionnaires doit être infaillible pour s’assurer de la satisfaction des clients, et donc du succès de l’activité.

De même, pour obtenir des revenus intéressants grâce à Airbnb, il est nécessaire de soigner la prestation offerte aux voyageurs :

  • Aménagement intérieur adapté et confortable,
  • Mise à disposition de services complémentaires (draps, serviettes, accueil personnalisé…),
  • Promotion du logement via la plateforme (photos de qualité, description détaillée…)

Tous ces éléments ont un coût et demandent un effort particulier, ce qui peut constituer un piège pour certains investisseurs.

Adaptation au marché locatif

Enfin, le marché de la location courte durée est soumis à des variations importantes en fonction des différentes périodes de l’année. Un logement peut être très demandé pendant la saison touristique, du fait de sa situation géographique ou de ses caractéristiques, mais connaître une baisse sensible d’occupation durant les mois plus calmes. Il est donc primordial pour l’investisseur de bien étudier le marché local et d’établir un plan d’occupation optimisé.

La location courte durée via Airbnb présente des avantages indéniables pour l’investisseur immobilier, notamment en termes de rentabilité et de flexibilité. Néanmoins, il est crucial de prendre en compte les pièges potentiels liés à ce type de placement : réglementations strictes, gestion quotidienne exigeante et adaptation aux fluctuations du marché sont autant de défis à relever pour réussir dans ce secteur.

Khaled D