Comment commencer à investir en partant de zéro et avec un faible salaire ?

Khaled D

Publié le

Rejoignez-nous sur les réseaux :)

Vous pensez que l’investissement est réservé aux personnes ayant des revenus importants ? Détrompez-vous ! Il est tout à fait possible de commencer à investir en partant de zéro et avec un faible salaire. Dans cet article, nous vous guidons pas à pas pour mettre en place une stratégie d’investissement adaptée à vos moyens financiers.

Faîtes un bilan de votre situation financière

Avant de vous lancer dans l’investissement, il est essentiel de faire le point sur votre situation financière. Établissez un budget détaillé en tenant compte de vos revenus, dépenses fixes et variables. L’idée est de déterminer combien vous pouvez épargner mensuellement sans entre en difficulté financière.

Le coussin financier

Parmi vos économies, privilégiez la constitution d’un fonds d’urgence, également appelé « coussin financier ». Cet argent, placé sur un compte facilement accessible, doit vous permettre de faire face à des imprévus ou des dépenses exceptionnelles sans avoir à piller vos investissements. On recommande généralement de constituer un fonds équivalent à 3 à 6 mois de salaire.

Choisissez les placements qui correspondent à vos objectifs

Une fois votre situation financière stabilisée, il est temps de choisir les placements qui correspondent à vos objectifs d’investissement. Les experts distinguent plusieurs catégories de placements selon le niveau de risque et le rendement potentiel.

Sur le même thème :  Quels sont les meilleurs investissements dans l'immobilier ?

Les placements sans risque

Ces placements offrent un rendement modeste, mais garantissent la sécurité de votre capital. On y trouve notamment :

  • Les comptes d’épargne rémunérés : ils proposent un taux d’intérêt annuel faible, mais sécurisé.
  • Les livrets réglementés : comme le livret A ou le LDDS, ces produits permettent de placer de l’argent avec un taux d’intérêt fixe et défiscalisé.
  • Les obligations d’État : en achetant une obligation, vous prêtez de l’argent à un État qui s’engage à vous rembourser avec un intérêt. Le risque est très faible, sauf si l’État fait défaut.

Les placements peu risqués et moyen risqués

Si vous êtes prêt à prendre un peu plus de risques pour espérer un retour sur investissement plus élevé, vous pouvez vous orienter vers les placements suivants :

  • Les assurances-vie en fonds euros : elles garantissent un rendement minimum chaque année et ont l’avantage de la souplesse pour retirer l’argent quand on le souhaite.
  • Les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) : elles permettent d’investir dans l’immobilier locatif sans passer par l’achat d’un bien physique. Les SCPI achètent et gèrent des biens immobiliers et les louent. Les revenus perçus sont ensuite redistribués aux investisseurs selon leur quote-part.
  • Les fonds d’investissement ou OPC (Organismes de Placement Collectif) : ils mutualisent l’épargne des investisseurs pour acheter des actions, des obligations ou autres titres financiers. Le niveau de risque dépend du type de classe d’actifs dans lequel le fonds investit et de sa diversification.
Sur le même thème :  10 bonnes raisons pour investir dans l'immobilier

Les placements à risque élevé

Les placements à risque élevé offrent un rendement potentiellement plus important, mais avec une volatilité élevée et la possibilité de perdre une partie du capital investi. Parmi eux :

  • Les actions : en investissant directement sur le marché boursier, vous pouvez bénéficier des hausses de valeur des entreprises, mais aussi perdre de l’argent si leur cours baisse.
  • Le crowdlending ou financement participatif : vous prêtez de l’argent à des entreprises ou des projets en espérant des rendements supérieurs aux placements sécurisés, mais avec un risque de non-remboursement plus élevé.
  • Les crypto-monnaies : ces devises virtuelles présentent un fort potentiel de hausse, mais aussi de baisse, du fait de leur volatilité.

N’oubliez pas qu’il est essentiel de diversifier vos placements afin de réduire les risques associés aux fluctuations du marché. Une règle couramment utilisée consiste à répartir son patrimoine entre placements risqués et moins risqués.

Utilisez l’épargne automatique et les plans d’investissement programmé

Pour commencer à investir avec un faible salaire, il est recommandé de mettre en place une méthode d’épargne régulière et automatique. En effet, économiser tous les mois permet de lisser les fluctuations du marché et de bénéficier de la performance à long terme des placements, sans avoir à se soucier du moment opportun pour investir.

Sur le même thème :  Réussir votre investissement en SCPI : Évitez ces erreurs (courantes) pour une performance maximale

A cette fin, renseignez-vous sur les plans d’investissement programmés proposés par les banques en ligne ou les plateformes spécialisées. Ces solutions permettent d’économiser chaque mois un montant déterminé et de l’investir automatiquement dans des actions, des fonds d’investissement ou des SCPI. Vous pouvez également opter pour les prélèvements automatiques vers votre épargne : dès que votre salaire arrive sur votre compte, une partie est prélevée et mise de côté.

Khaled D

Laisser un commentaire