Épargne : Les 8 erreurs que commettent 90% des épargnants (et qui leur coûtent cher)

Khaled D

Publié le

Rejoignez-nous sur les réseaux :)

Il n’est pas rare que de nombreux épargnants commettent certaines erreurs courantes lorsqu’ils abordent leur épargne. Malheureusement, ces erreurs peuvent avoir un impact significatif sur la croissance et la sécurité des économies. Dans cet article, vous en apprendrez davantage sur les erreurs les plus courantes que font les épargnant et comment y remédier.

Garder son argent à la banque plutôt que d’investir

L’une des plus grandes erreurs que les épargnants commettent est de conserver tout leur argent dans des comptes bancaires traditionnels, au lieu de se tourner vers des placements ou investissements. En effet, les taux d’intérêt des livrets bancaires sont souvent très bas, ce qui signifie que votre argent ne génère que très peu de revenus passifs. Pourtant, il existe plusieurs types de placement qui pourraient rapporter beaucoup plus que les taux d’intérêt des banques :

Vendre trop rapidement ses actions ou autres placements

De nombreux épargnants ont tendance à vendre leurs actions ou autres placements dès qu’ils voient une diminution de valeur. Cependant, il est important de se rappeler que la valeur des placements peut fluctuer, et qu’il est souvent préférable d’adopter une approche à long terme pour pouvoir récupérer ses pertes. En vendant trop rapidement, on risque de manquer une éventuelle reprise ou hausse du marché.

Sur le même thème :  Plan d'Épargne Entreprise (PEE) : Le levier financier incontournable des salariés

Investir sans connaître les différentes options disponibles

Une autre erreur fréquente consiste à investir sans prendre le temps de bien comprendre les différentes options de placement disponibles. Pour chaque type d’investissement, il y a une large gamme de produits proposés par les institutions financières et il est crucial pour les épargnants de choisir celui qui convient le mieux à leur profil d’investisseur et à leurs objectifs.

Ne pas diversifier ses placements

La diversification est un élément clé dans la gestion d’un portefeuille d’investissement. Elle permet de réduire les risques liés à l’évolution des marchés et peut contribuer à améliorer le rendement global de votre épargne. Malheureusement, de nombreux épargnants ne prennent pas en compte cet aspect lorsqu’ils choisissent leurs placements et peuvent se retrouver avec un portefeuille trop concentré sur un seul type de produit ou secteur économique.

Faire confiance aux conseils d’un unique conseiller financier

De nombreuses personnes font appel à un conseiller financier pour les aider à gérer leurs finances et faire des choix d’investissement. Si cette démarche peut être utile, il est important de garder à l’esprit que les conseils d’un seul professionnel ne sont pas toujours suffisants pour obtenir une vision globale et objective des différentes options d’investissement disponibles sur le marché. N’hésitez pas à consulter plusieurs sources et comparer les opinions avant de prendre une décision.

Sur le même thème :  Pourquoi votre épargne est-elle en danger... et comment y remédier "efficacement" ?

Ne pas garder un œil sur ses placements

Certains épargnants ont tendance à laisser leurs investissements « dormir » sans y prêter attention pendant des années. Or, il est nécessaire de suivre régulièrement l’évolution de ses placements pour pouvoir réagir en cas de changement de situation ou d’évolution du marché. Une fois par an, prenez le temps de faire un bilan de votre portefeuille d’investissement et évaluez si vous devez procéder à des ajustements.

Oublier l’impact de l’inflation sur l’épargne

L’inflation peut grignoter la valeur réelle de vos économies au fil du temps. C’est pourquoi il est crucial de tenir compte de l’impact de l’inflation lorsque vous planifiez vos objectifs d’épargne et réalisez vos choix d’investissement. Optez pour des placements qui offrent des rendements supérieurs ou égaux au taux d’inflation pour préserver la valeur de votre capital.

Prendre trop de risques ou être trop prudent

Pour terminer, trouver le juste équilibre entre prise de risque et sécurité financière est essentiel pour profiter pleinement du potentiel de croissance de son épargne. Il convient donc d’évaluer régulièrement sa tolérance au risque et de diversifier ses placements en conséquence. Un excès de prudence peut entrainer des rendements inférieurs, tandis qu’une prise de risque trop élevée peut mettre en danger la sécurité de votre épargne.

Sur le même thème :  Planifier un achat immobilier : Comment économiser pour l'apport initial ? Voici nos conseils

En somme, éviter ces erreurs courantes permettra aux épargnants d’optimiser leur épargne et de mieux préparer leur avenir financier.

Khaled D