Plante medicinale : quand utiliser le Millepertuis ?

complements-alimentaires

Le Millepertuis est une plante médicinale utilisée depuis la nuit des temps. Son champ d’action thérapeutique sur l’organisme est vaste. On fait le point.

Les propriétés médicinales du Millepertuis : quand l’utiliser ?

Le Millepertuis est efficace dans bien des situations et il est une plante médicinale puissante. On vous explique quand utiliser le Millepertuis.

Pour traiter l’aspect émotionnel de la dépression

On utilise souvent le Millepertuis pour aider les personnes souffrant de dépression, car cette plante permet de redonner un équilibre émotionnel. C’est un anti-dépresseur naturel qui aide à diminuer les effets néfastes de la dépression comme le manque d’envie de vivre, la tristesse, le sentiment d’impuissance ou encore le manque d’estime de soi.

Pour aider à la production de l’hormone du bonheur et aussi celle du sommeil

Le Millepertuis permet de booster la production de l’hormone du bonheur, la sérotonine. D’autre part, il favorise la production de mélatonine ce qui permet de retrouver un sommeil sain et réparateur.

Afin d’améliorer les capacités de concentration et la mémoire

Autre vertu du Millepertuis, sa grande capacité à optimiser la concentration et le travail de mémorisation. Ainsi, il peut aussi être utile en période d’examen.

Une plante reconnue pour son action bénéfique sur les problèmes gastriques

En cas de problèmes gastriques, la plante permet de réduire les brûlures d’estomac en régulant l’acidité.

Pour lutter contre le stress et aussi les addictions

Des études scientifiques ont mis en avant que le Millepertuis peut aider à réduire les états de stress et aussi s’avérer utile pour stopper les addictions.

Où se procurer le Millepertuis ?

Vous trouverez le Millepartuis dans les officines médicinales sous différentes formes, séché, en huile essentielle, ou encore en gélules, en comprimés. Si vous faites une cure, tenez-vous en bien au dosage recommandé. Ne prenez pas de Millepertuis si vous avez une contre-indication. Demandez l’avis de votre médecin.

 

Article précédentQuelles solutions anti-ronflements ?
Article suivantSaveurs de provence : les treize desserts de noel
Rédacteur diplômé en Marketing - Commerce. Je suis particulièrement intéressé par l’analyse des diverses stratégies markéting, économique et de communication des entreprises.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer un commentaire
Merci d'entrer votre nom ici