Quelles sont les étapes d’une isolation thermique par l’extérieur ?

etape isolation thermique

L’isolation thermique par l’extérieur ou isolation de façade consiste à créer une enveloppe thermique sur les murs extérieurs du logement. En effet, grâce à ce projet de rénovation, les ponts thermiques seront supprimés ainsi que le froid à l’intérieur de la maison. Mais par où doit-on commencer l’isolation thermique par l’extérieur ? 

En fait, l’isolation extérieure réduit la consommation énergétique de 40 à 80 %. Alors, si vous souhaitez recourir à une isolation par l’extérieur ou ITE pour votre maison, suivez ces étapes.

Quelles sont les parties à isoler sur la maison ?

« L’ITE permet d’éliminer les ponts thermiques ou les zones de faiblesse de l’isolation. »

Peu importe la technique utilisée, l’isolation des murs par l’extérieur obéit à la règle suivante : la fixation des panneaux isolants sur les murs à isoler. Ces zones se situent habituellement entre :

  • La toiture et les murs ;
  • Les murs et les boiseries des fenêtres ;
  • Les planchers et les murs ;
  • Les balcons et les murs.

Le traitement des ponts thermiques par l’ITE permet de limiter les effets de la condensation d’eau grâce à la continuité de l’isolant. De nombreuses techniques sont adaptées à ce type de travaux d’isolation thermique. Veillez à respecter l’intégralité de l’isolation et à optimiser sa longévité pour éviter d’effectuer de nouvelles installations de ponts thermiques.

Quelles sont les étapes à suivre pour l’isolation thermique des murs de la maison ?

Les travaux d’isolation thermique des murs par l’extérieur doivent se passer par étape. D’ailleurs, pour la pose d’un bardage sur un isolant, il faut assurer la circulation de l’air avec un espace dédié et formé avec l’ossature primaire et secondaire. Avant de se lancer pour ce projet d’isolation de la façade, suivez les étapes suivantes :

Étape 1 : Préparation des matériaux à utiliser

Plusieurs solutions sont proposées à vous lors de la réunion d’avant-chantier afin de réaliser au mieux l’isolation de façade. Cela concerne les matériaux de l’isolant thermique qui possèdent chacun leurs avantages. Voici des panneaux isolants que vous pourrez opter : 

  • Polystyrène expansé : prix moins cher que le polystyrène graphité ;
  • Fibre de bois : recyclable et moins résistante à l’eau ;
  • Laine de roche : isole mieux que la laine de verre et plus résistant à l’eau.

Étape 2 : Préparation du mur à isoler

Avant de commencer les travaux, nettoyez et traitez les murs extérieurs avant la pose du manteau isolant avec un jet à haute pression. Puis, appliquez un traitement antifongique sur toute la façade.

Étape 3 : Installation des rails de départ

La pose des rails de départ est une étape cruciale pour assurer la stabilité et un meilleur assemblage des panneaux d’isolant. Posez-les horizontalement et solidement fixés au mur.

Étape 4 : Fixation des plaques isolantes

Adoptez deux étapes pour assurer une tenue parfaite de l’isolant : 

  • Le collage : sur les plaques de polystyrène et sur le support, suivant un calepinage en quinconce pour éviter les fissures et assurer une bonne stabilité aux plaques ;
  • Le chevillage : pour assurer la bonne tenue du manteau isolant avec 6 chevilles par m² de mur au minimum ;

Étape 5 : Pose d’un treillis de fibre de verre ou la consolidation

Vu que le polystyrène est assez résistant, friable et sensible à l’eau, ajoutez une toile de fibre de verre marouflée entre deux couches d’un enduit spécial. Cela permet de préserver votre isolation extérieure. La consolidation permet de renforcer l’isolant en garantissant sa solidité et sa durabilité.

Étape 6 : Application d’une couche du sous-enduit

Pour assurer l’imperméabilité de la façade et protéger les panneaux isolants des intempéries, appliquez une couche de sous-enduit sur l’ensemble des murs

Dernière étape : Pose de l’enduit de finition

Deux types de finitions peuvent être appliqués :

  • Par enduit : pour fixer de nouvelles gouttières, volets et autres prises électriques dégagées pour les travaux ;
  • Par bardage en bois.

Si l’isolation intérieure semble plus facile à mettre en œuvre, l’isolation par l’extérieur reste la plus efficace en termes de conservation énergétique. Confiez vos travaux à un artisan expert en ce domaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer un commentaire
Merci d'entrer votre nom ici