Quels sont les risques d’un investissement en SCPI ?

Camille D

Publié le

Quels sont les risques d'un investissement en SCPI ?

Partagez cet article avec vos proches !

Les SCPI, ou Sociétés Civiles de Placement Immobilier, sont devenues populaires ces dernières années en tant qu’alternative à l’investissement immobilier direct. Cependant, on le sait, tous les investissements comportent des risques, y compris les SCPI. Il convient donc de se renseigner sur les potentiels risques avant de se lancer dans l’investissement.

Qu’est-ce qu’une SCPI ?

Cette forme d’investissement immobilier collectif permet aux particuliers d’investir dans l’immobilier locatif sans avoir à acheter un bien immobilier en tant que tel. Concrètement, une SCPI collecte les fonds des investisseurs et les utilise pour acquérir et gérer un portefeuille diversifié de biens immobiliers qui sont ensuite loués. Les revenus perçus sont ensuite distribués aux investisseurs sous forme de dividendes. Quels sont les principaux risques d’un investissement en SCPI ? Plus d’infos sur : https://www.net-investissement.fr/placement/guides/scpi/5-risques-investissement-scpi-1733.html

C’est une option pertinente pour les investisseurs cherchant à diversifier leur portefeuille d’investissement tout en bénéficiant d’un revenu régulier et potentiellement stable.

Quels sont les principaux risques d’un investissement en SCPI ?

Investir dans une SCPI comporte-t-il des risques ?
Investir dans une SCPI comporte-t-il des risques ?

Vacance locative

La vacance locative se produit lorsqu’une propriété louée reste inoccupée pendant une période de temps donnée. Cela peut entraîner des pertes financières pour le propriétaire car il ne reçoit donc pas de revenus locatifs durant la période de vacance. Seulement, les frais de gestions et les impôts restent identiques, même si les biens immobiliers ne sont pas occupés.

Sur le même thème :  Immobilier de luxe : acheter un château, vrai bon plan du moment ?

Il est important pour les propriétaires de minimiser la durée des vacances locatives. Pour éviter cette perte finance, veillez à bien étudier les SCPI avant d’investir, en regardant les taux d’occupation et les perspectives de location.

Fluctuation des prix de l’immobilier

Les SCPI investissent dans l’immobilier commercial, de bureaux ou de logements, qui peuvent être soumis aux fluctuations du marché. Si les prix de l’immobilier baissent, cela peut entraîner une baisse de la valeur des parts de la SCPI, bien que les dividendes restent généralement stables, car ils sont issus des loyers perçus.

C’est pourquoi il reste important pour les investisseurs de diversifier leur portefeuille d’investissement en incluant d’autres types d’actifs (actions, obligations…). La diversification permet de réduire les risques associés à un actif spécifique, en l’occurrence l’immobilier, et de mieux protéger son portefeuille contre les fluctuations du marché.

Mauvaise gestion de la SCPI

Le troisième risque associé à l’investissement dans une SCPI est lié à la qualité de la gestion de la SCPI. En effet, ces dernières sont gérées par des sociétés de gestion qui sont chargées :

  • de la sélection des biens immobiliers,
  • de la gestion locative,
  • de la maintenance des propriétés,
  • de la distribution des revenus locatifs.

Ces sociétés ont un impact direct sur la performance de la SCPI, il est donc primordial de bien choisir la société de gestion en question.

Sur le même thème :  Investissement locatif et avantages fiscaux : le cas de la location meublée

Elle doit posséder une bonne réputation et une expérience solide dans la gestion de SCPI. Avant de se lancer, les investisseurs devraient prendre en considération les antécédents de la société de gestion, ses performances passées, ainsi que les stratégies et les politiques de gestion qu’elle applique, sans oublier les frais de gestion et autres commissions retenues.

Des coûts qui peuvent affecter le rendement de l’investissement.

Liquidité

La difficulté à vendre ou acheter peut être perçu comme un risque dans l'investissement en SCPI.
La difficulté à vendre ou acheter peut être perçu comme un risque dans l’investissement en SCPI.

Contrairement aux actions cotées en bourse, les parts de SCPI sont plus difficiles à vendre ou à acheter. Les investisseurs intéressés doivent passer par des plateformes de distribution spécifiques pour investir ou vendre leurs parts, ce qui peut entraîner des frais supplémentaires et des délais d’attente.

Gardez à l’esprit qu’il peut être difficile de récupérer son argent en cas de besoin urgent de liquidités. Il s’agit donc plutôt d’un investissement à long terme. Certains types d’actifs, tels que l’immobilier commercial, peuvent être plus difficiles à vendre que d’autres, entraînant des délais d’attente plus longs lors de la vente.

Fiscalité

Le dernier risque associé à l’investissement en SCPI concerne la fiscalité. Les revenus distribués par les SCPI sont soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux. La fiscalité applicable peut varier en fonction de la nature des revenus perçus, de la situation fiscale de l’investisseur, du type de détention des parts (en direct ou via une assurance-vie) et de la localisation géographique des biens immobiliers détenus par la SCPI.

Sur le même thème :  SCPI : Les 5 erreurs courantes à éviter lors de l'investissement

N’hésitez pas à faire appel à un expert en la matière, tel qu’un conseiller en gestion de patrimoine ou un avocat spécialisé en droit fiscal. Ces professionnels pourront notamment vous informer des évolutions législatives et réglementaires en matière de fiscalité.

Camille D

Partagez cet article avec vos proches !

Laisser un commentaire