Uber concurrencé à Paris par Taxify, une start-up estonienne soutenue par le géant chinois Didi

1
25




En France, le marché du VTC va connaître une concurrence toute particulière. Pour cause, Taxify, une start-up estonienne lancera ses activités à Paris d’ici fin septembre.

Uber concurrencé à Paris par Taxify, une start-up estonienne soutenue par le géant chinois Didi
Taxify arrive fin septembre à Paris et compte concurrencer Uber.

Uber est-il sur le point de perdre le monopole du marché du VTC à Paris ? Pour l’instant, rien n’est s’y sûre. Néanmoins, le géant américain ne doit pas voir d’un bon œil l’arrivée prochaine de Taxify dans les rues parisiennes.


Taxify, la start-up aux 2,5 millions d’usagers

Lancé en 2013 dans la capitale estonienne à Tallinn, Taxify compte pas moins de 2,5 millions de clients dans 18 pays d’Europe et d’Afrique. Le 4 septembre dernier, la start-up s’est installée à Londres. À l’heure actuelle, 3.000 chauffeurs se sont inscrits sur sa plate-forme.

Cette start-up estonienne soutenue par le géant chinois du VTC Didi Chuxing (400 millions d’usagers dans le monde), risque de grignoter de belles parts du marché à Uber. Didi est la première plate-forme de VTC en Chine, où Uber n’était pas parvenu à la concurrencer.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here