Épargne : Que faire de l’épargne de mes enfants si leurs livrets sont pleins ?

Khaled D

Publié le

Partagez cet article avec vos proches !

Si vous avez atteint la limite des montants autorisés sur les livrets d’épargne réglementés dédiés à votre enfant, il est temps de considérer d’autres options pour leur avenir financier. En effet, il y a plusieurs solutions de placements, plus ou moins risqués et liquides, qui peuvent s’adapter aux besoins et objectifs personnels de chaque famille. Dans cet article, nous allons vous présenter quelques alternatives d’épargne afin d’aider votre enfant à continuer à voir ses économies grandir.

Investir dans une assurance vie

L’assurance-vie est un placement polyvalent et incontournable pour vos finances personnelles. Elle offre la possibilité de placer son argent dans des supports variés et complémentaires, dont les fonds en euros (garantis et peu risqués) et les unités de compte (plus risquées mais potentiellement plus rémunératrices). Avec une fiscalité particulièrement avantageuse en termes de succession, ce produit est parfaitement adapté pour préparer l’avenir de vos enfants.

Les avantages de l’assurance vie

Fiscalité avantageuse : après 8 ans de détention, les retraits effectués sur un contrat d’assurance-vie bénéficient d’abattements qui rendent la taxation des gains intéressante comparativement aux autres produits d’épargne. Flexibilité : vous pouvez investir de manière libre et flexible, selon votre profil d’investisseur. Potentiel de rendements attractifs : en diversifiant vos placements entre différents supports, vous avez la possibilité de capter une performance intéressante à long terme.

Sur le même thème :  Finances personnelles : Les 5 erreurs les plus courantes à éviter pour être tranquille

Ouvrir un plan d’épargne en actions (PEA)

Le Plan d’Epargne en Actions (PEA) est un compte-titres destiné aux investisseurs souhaitant se constituer un portefeuille d’actions européennes en profitant d’une fiscalité avantageuse. Le PEA permet de loger des actions, des OPCVM ou des ETF (fonds indiciels cotés) investis en actions européennes.

Les avantages du PEA

Régime fiscal privilégié : les gains réalisés lors de la vente d’actions sont totalement exonérés d’impôt sur le revenu à condition que le retrait intervienne après 5 ans de détention. Investissement modulable : il est possible d’adapter son portefeuille aux évolutions du marché et à son appétence au risque. Potentiel de performance : l’exposition aux marchés boursiers peut offrir des rendements supérieurs aux produits d’épargne traditionnels, dans le cadre d’un horizon d’investissement long terme.

Propriétaires : Les pièges à éviter dans la rédaction d’un bail pour votre location

Souscrire à un compte-titres ordinaire (CTO)

Un compte-titres ordinaire (CTO) permet à l’investisseur d’acheter et de vendre des actions, des obligations et des parts de fonds d’investissement parmi un large choix de titres disponibles. À la différence du PEA, le CTO n’est pas soumis à des contraintes en terme d’éligibilité des titres et offre donc une plus grande liberté de gestion.

Les avantages du compte-titres ordinaire

Diversification géographique et sectorielle : vous avez accès à un vaste univers d’investissement (actions, obligations, OPCVM, etc.) sans restriction de marché ou de secteur.

Gestion libre ou déléguée : vous pouvez choisir entre gérer vous-même votre portefeuille ou confier cette responsabilité à un professionnel.

Sur le même thème :  Le livret LEP : Jusqu'à 100 euros nets d'intérêts par mois et sans risque MAIS... Votre banquier le déteste

Effet de levier : il est possible d’emprunter pour investir sur un CTO, notamment via un Service de Règlement Différé (SRD), augmentant ainsi votre exposition au marché et peut-être votre potentiel de gain (mais aussi de perte).

Investir en SCPI

Investir en Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) pour son enfant peut présenter plusieurs avantages, surtout si l’investissement est envisagé sur le long terme. Voici quelques-uns des bénéfices principaux :

Potentiel de Plus-Value à Long Terme : Bien que l’objectif principal des SCPI soit de générer des revenus locatifs, il existe également un potentiel de plus-value à long terme, surtout si les parts sont détenues sur une longue période.

Avantages Fiscaux : Selon la législation en vigueur, il peut y avoir des avantages fiscaux associés à l’achat de parts de SCPI, surtout dans le cadre de certains dispositifs spécifiques (comme les SCPI fiscales).

Apprentissage de la Gestion de Patrimoine : Cet investissement peut être l’occasion pour votre enfant, une fois plus âgé, d’apprendre les bases de la gestion de patrimoine et de l’investissement immobilier.

Diversification de l’Investissement : Les SCPI permettent d’investir dans l’immobilier (bureaux, commerces, logements, etc.) sans les contraintes de la gestion locative directe. Cela offre une diversification de l’investissement, réduisant ainsi le risque global du portefeuille financier de votre enfant.

En somme, plusieurs options s’offrent à vous lorsque les livrets d’épargne de votre enfant sont pleins. Chaque alternative présentée ici a ses propres spécificités et il convient donc d’évaluer soigneusement votre profil investisseur ainsi que vos objectifs afin de choisir la solution la plus adaptée à votre situation.

Sur le même thème :  Finances personnelles : La méthode des enveloppes, découvrez ce classique de la gestion de budget
Khaled D

Partagez cet article avec vos proches !